Equipes

Résidants

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Organisme de rattachement / LPED (Laboratoire Peuplement Environnement Développement), Aix-Marseille Université

Direction scientifique / Elisabeth DORIER, Professeur des universités, LPED, Aix-Marseille Université

Equipe d’enquête /

  • Vanessa BECCIU, doctorante en urbanisme, Université Grenoble Alpes, PACTE, UMR CNRS 5194
  • Mathilde BOUHAOUCHINE, étudiante en master 2 de Géographie, stagiaire au LPED, Aix-Marseille Université
  • Annika DIPPEL, étudiante en license 3 de Géographie, stagiaire au LPED, Aix-Marseille Université
  • David MATEOS ESCOBAR, doctorant en sociologie et antropologie, Université Lyon 2, Centre Max Weber, UMR CNRS 5283

Contributeurs /

  • Margaux CHEVAL, étudiante en license 2 de Géographie, enquêtrice bénévole, Aix-Marseille Université
  • Emma ROLLAND,  étudiante en license 2 de Géographie, enquêtrice bénévole, Aix-Marseille Université
  • Pablo RUNET,  étudiante en license 2 de Géographie, enquêtrice bénévole, Aix-Marseille Université
  • Sophie THEMLIN,  étudiante en license 2 de Géographie, stagiaire au LPED, Aix-Marseille Université

Questionnements et approche /

À partir d’une enquête par questionnaire auprès de 250 résidents de la rue entre février et mai 2017, l’équipe Peuplement cherche à porter un éclairage sur la qualification du peuplement de la rue : caractéristiques socio-économiques et socio-démographiques,  trajectoires résidentielles, caractéristiques et conditions d’occupation du logement, niveau de satisfaction résidentielle (logement, immeuble, quartier) et pratiques de proximité (consommation,  relations sociales, activité). L’équipe fait l’hypothèse qu’il y a des logiques différentiées de peuplement en fonction du type de propriétaire des immeubles. La collecte des données se déroule de porte à porte, donnant lieu à des entretiens individuels en face à face. L’échantillon d’enquête est représentatif du poids de chaque type de bailleurs dans le périmètre de l’OPAH République en nombre de logements détenus.

Période d’enquête / Février 2016 – Mai 2017

Espaces Intermédiaires

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Organisme de rattachement / ENSA Marseille

Direction scientifique / Sandrine Hilderal, Chercheur permanent, maître-assistante associée en SHS, ENSA Paris Val-de-Seine

Equipe d’enquête /

Elisabeth LACORNE, Arthur MIAU-TALOTTI, Clara COURTEY, Enzo ROSADA, Lauriane DUBOIS, Laure COMMEINHES, Alexandre GARBATI, Mathilde GILLORIN, Léa NOLENT, Elise LEMOIGNE, Nicolas MARZANO

Questionnements et approche /

Ce travail s’inscrit dans le cadre d’une unité d’enseignement intitulée « XXX » du programme d’enseignement de troisième année en architecture. L’équipe interroge les pratiques, les représentations et la vie sociale dans les espaces intérmédiaires, c’est à dire, ces espaces situés entre rue et logement, ni complètement publiques ou privés, à caractère flou, incertain, mal défini et complexe. C’est une allée, un passage, une cour, une coursive, un hall d’entrée, une cage d’escalier, un couloir, un balcon, une terrasse, un parking. Pour cela, elle réalise des « relevés habités », des croquis, des plans et des coupes des parties communes et espaces publics, ainsi que des entretiens auprès des occupants d’un panel d’immeubles choisis de par la mixité des situations d’habitation présentes.

Période d’enquête / Mars 2016 – Mai

Modes d’habiter

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Organisme de rattachement / ENSA Montpellier – Paris 8

Direction scientifique /

  • Khedidja MAMOU, Chercheur permanent, maître-assistante en SHS, ENSA Montpellier
  • Agnès DEBOULET, Professeur des universités, Centre de recherches sur l’Habitat (CRH), UMR Lavue 7218

Equipe d’enquête /

  • Étudiants de licence et master en architecture, ENSA Montpellier: Myriam RICHTER, Ilhame EZ ZAYTOUNI, Laura EID, Carla DEIT, Lambert GABILLET, Arthur VALLERAULT, Flora DUPONT-JAULMES, Naomi GARAY, Kevin BIOT, Delphine CLERC, Aurélien FAURE, Elise ALVES, Corentin BONNARDON, Julie TARDY, Elodie PEYOU, Solène GRANIER, Laetitia PARENTE, Candice DELEU, Titouan GRANET
  • Étudiants de master en sociologie, Paris 8: Gaëlle LE FUR, Felipe KAISER

Contributeurs / Sylvain ADAM, APPUII (Alternatives Pour des Projets Urbains Ici et à l’International)

Questionnements et approche /

Cette enquête s’inscrit dans le cadre du workshop « Hors les Murs » 2016 de l’ENSA Montpellier. L’immersion dans la « sphère privée » de la rue de la République est vue comme un moyen de lever un certain nombre d’idées reçues quant aux évolutions du peuplement de la rue de la République plus de dix ans après le début de l’opération République. C’est aussi une manière de voir un état des lieux de la qualité des logements. L’équipe interroge ainsi les modes d’habiter des espaces privatifs par le biais d’entretiens auprès des habitants et de relevés de l’occupation des logements dans un panel d’immeubles sélectionnés sur la base de l’intérêt qu’il représentent de part leur histoire sociale et immobilière.

Période d’enquête / Février 2016

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Enquête sur le devenir d'une artère marseillaise